Place des Finances > Actualités & Assurance > L'assurance loyer impayé, ce qu'il faut savoir

L'assurance loyer impayé, ce qu'il faut savoir

Lorsque vous faites de l'investissement immobilier, les loyers que vous percevez remboursent dans la majorité des cas votre mensualité de crédit.

Tout se passe bien jusqu'au jour où le locataire ne paye plus son loyer. Il peut en découler de lourdes conséquences financières pour l'investisseur. Il est donc souvent recommandé de souscrire à une assurance de loyer impayé.

Quelles sont les situations couvertes par l'assurance loyer impayé ?

Vous pouvez souscrire cette assurance auprès de nombreuses compagnies même auprès de votre banque. Son coût varie en fonction de différents critères notamment la superficie et le loyer.

L'assurance couvre les loyers, les charges locatives ainsi que les frais de détérioration dès lors qu’ils sont supérieurs au dépôt de garantie. Les indemnités sont souvent versées au bout du troisième mois suivant la première échéance impayée.

Quels sont les inconvénients de l'assurance loyer impayé?

Même si elle apporte une certaine sécurité, l'assurance loyer impayé peut présenter plusieurs inconvénients.

Tout d'abord sur la rentabilité de votre investissement immobilier qui va se réduire à cause du coût de cette dernière.

Ensuite, le propriétaire doit s'assurer de la solvabilité de son locataire. Le locataire doit être titulaire d’un CDI, et son taux d’effort ne peut excéder 33 %. Cela signifie que son loyer, charges comprises, doit représenter un tiers au plus de ses revenus nets mensuels.

Certaines compagnies sont "plus souples" mais c'est quand même risqué...