Place des Finances > Actualités & Assurance > Interdiction de AirBnB, Faites attention à vos investissements locatifs !

Interdiction de AirBnB, Faites attention à vos investissements locatifs !

Je suis en relation quotidiennement avec de nombreux agents immobiliers et une chose m'a frappé ces derniers mois sur leur nouvel argument de vente.

Ils me proposaient de plus en plus de biens sur-côtés par rapport au prix du marché en argumentant qu'en le louant en AirBnB je pouvais avoir des rendements de l'ordre de 14 ou 15% alors qu'en location classique j'étais à 6,5% au prix qu'ils me proposaient...

En bon père de famille, j'ai toujours refusé cette stratégie et j'ai toujours considéré la location AirBnB comme un "plus", par exemple en Juillet Août car les étudiants quittent le logement en juin.

Pour que l'investissement AirBnB fonctionne bien il faut le faire dans une ville touristique mais le revers de la médaille c'est que les habitants de cette même ville ne peuvent plus se loger... Les maires de plusieurs villes commencent à monter au créneau pour interdire les locations en Airbnb ou les réguler fermement.

Anne Hildago, Maire de Paris, qui réclamait une loi pour réduire le nombre de jour pendant lesquelles le propriétaire d’une résidence principale pouvait mettre son logement en location meublée saisonnière, voir même pour interdire la location Airbnb dans certains arrondissements parisien.

Aujourd’hui, le propriétaire d’une résidence principale peut louer son logement jusqu’à 120 jours par an sans être inquiété. Anne Hidalgo demande une loi pour donner le pouvoir aux maires de moduler cette période entre 30 et 120 jours et surtout pour interdire Airbnb dans certains quartier.

Dans ce contexte, il est très compliqué de baser sa stratégie d'investissement sur 15 ans en faisant du Airbnb. Ceux qui ont acheté avec cette stratégie risque de se retrouver vendre leur bien s'ils ne peuvent plus couvrir la mensualité de leur crédit.