Place des Finances > Actualités & Assurance > Crédit immobilier : Les banques durcissent leurs conditions

Crédit immobilier : Les banques durcissent leurs conditions

C'est la fin de l'année et la plupart des banques, avec l'aide des taux bas, ont réalisé leurs objectifs en terme de crédit immobilier.

Les banques sont toujours prêtes à accorder des crédits à taux extrêmement bas mais à condition que le profil du client soit dans leur cible. C'est un peu plus compliqué si vous remplissez pas leurs critères.

La problématique vient surtout de l'apport personnel de certains ménages. Les banques réclament un apport personnel de plus en plus important pour se couvrir. La question qu'il faut se poser aujourd'hui et de savoir si c'est une tendance à long terme ou bien juste une pause de fin d'année avec l'atteinte des objectifs des banques.

Des moyennes de taux globalement stables

Globalement, la tendance reste cependant à la stabilité avec des taux moyens qui se maintiennent à 1,05% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans. Toutes les régions ne sont pas non plus logées à la même enseigne et le courtier Emprunt Direct observait encore fin octobre de nouveaux records de taux en Ile-de-France sur certaines catégories de dossiers.

« Le cycle de baisse des taux s’est pour l’heure interrompu. Le début du deuxième temps fort de l’année immobilière avait été marqué par de nouvelles décotes à l’attention de certains types d’emprunteurs, initiées notamment par des banques désireuses d’être proactives en matière de crédit à l’habitat. Mais ces banques ont ce mois-ci réajusté à la hausse leurs grilles, alors même que leurs concurrentes ont opté pour le statu quo en ne modifiant pas en profondeur leurs barèmes. Dans notre baromètre de novembre, les taux restent ainsi proches de leurs niveaux planchers, mais avec des conditions légèrement moins favorables qu’en octobre », souligne Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct.

Redémarrage du crédit pour 2020?

Les banques vont remettre leur compteur à 0 début 2020 et ce sera le moment idéal pour emprunter. Maintenant faudra voir si les conditions d'octroi vont continuer à se durcir.