Place des Finances > Actualités & Assurance > Améliorez votre rentabilité locative en déléguant votre assurance emprunteur

Améliorez votre rentabilité locative en déléguant votre assurance emprunteur

Les taux immobiliers sont historiquement bas ce qui a pour effet de booster les investissements locatifs en favorisant les emprunts immobiliers.

66,6 % des biens sont acquis pour devenir une résidence principale et 5,4 % (en baisse de 8,5 %) une résidence secondaire, la part de ceux acquis au titre de l'investissement locatif a bondi de près de 32 % en douze mois, pour atteindre 26,5 % des achats.

Se constituer un complément de retraite

La raison de cet engouement est simple. « Face à l'incertitude pesant notamment sur leur retraite, l'investissement locatif est devenu LA valeur refuge des Français », souligne Laurent Vimont, le patron de Century 21, qui précise que « certains locataires décident même d'acheter pour investir, afin de se constituer une épargne ».

Un passage à l'acte facilité par les taux bas, qui permettent même à certaines catégories, comme les jeunes ou les gens ayant des revenus modestes, de se retrouver dans la case « investisseur ».

Booster sa rentabilité locative : Taux du crédit + Assurance Emprunteur

Avec des taux immobiliers historiquement bas, le coût de l'assurance emprunteur peut représenter jusqu'à 30% du coût global de votre crédit ce qui a pour conséquence d'amputer votre rentabilité locative.

Pour autofinancer votre bien, vous devez tabler sur une rentabilité d'environ 8,5% brut ce qui vous permettra d'absorber tous les coûts (mensualités du crédit + taxe foncière).

Quelle assurance emprunteur choisir pour votre investissement locatif?

Quel que soit votre profil, les contrats d'assurance prêt immobilier pour un investissement locatif comportent obligatoirement les garanties :

- décès invalidité

- perte totale et irréversible d'Autonomie (PTIA)

Selon les situations et le montant des remboursements, il est possible de souscrire des garanties complémentaires, qui demeurent facultatives :

- invalidité permanente et totale (IPT)

- invalidité permanente et partielle (IPP)

- incapacité temporaire totale de travail (ITT)

- perte d'emploi

Afin d'éviter toute mauvaise surprise, il est important de bien adapter votre niveau de couvertures d'assurance prêt immobilier en fonction de votre projet et de votre profil.

La quotité exigée par les banques est d'assurer au moins 100% du montant emprunté. Dans le cas d'un investissement locatif pour une personne seule, celle-ci sera donc assurée à 100% pour chaque garantie souscrite. Dans le cadre d'un emprunt à plusieurs, avec un emprunteur et un co-emprunteur, ou même dans le cadre d'une SCI ou SCPI, ces 100% peuvent être répartis entre les différents emprunteurs ou associés.